Créer son site soi-même : les 7 erreurs SEO à éviter pour les solopreneurs

Votre site est l’élément essentiel de votre stratégie marketing. En plus de présenter votre entreprise et vos services, il met en avant votre expertise, améliore votre visibilité, renforce votre notoriété et vous aide à prospecter. Créer son site soi-même est un travail d’équilibriste où l’esthétique, la fonctionnalité et la performance doivent coexister avec efficacité et harmonie. Tout comme un édifice bien pensé attire l’œil et suscite l’intérêt, un site internet construit avec cohérence gagne en visibilité auprès des moteurs de recherche et en utilité auprès des lecteurs. Vous avez décidé de vous lancer tout seul dans cette aventure ? Félicitations ! Découvrez dans cet article les 7 pièges SEO à éviter absolument pour concevoir un site WordPress de qualité.

1. Minimiser l’importance de la structure du site

À l’instar de la structure d’un bâtiment, qui garantit sa solidité et sa pérennité, celle de votre site web est essentielle pour une navigation fluide et une expérience utilisateur optimale. Un site mal agencé peut rendre difficile sa consultation par vos clients et son exploration par les moteurs de recherche, ce qui nuit gravement à son référencement.

Organisez votre site en catégories et sous-catégories logiques, avec une architecture simple, des menus clairs et des liens internes pertinents. Assurez-vous que vos pages les plus importantes restent facilement accessibles depuis la page d’accueil.

2. Négliger la qualité et l’originalité du contenu

Un chef-d’œuvre architectural se distingue par son design unique et son style. Votre site internet n’échappe pas à cette règle : un contenu de qualité et original est essentiel pour retenir l’attention de vos visiteurs. Si vous n’adoptez pas de stratégie éditoriale claire, vous commettez l’une des erreurs SEO les plus courantes.

Le référencement et le contenu vont de pair. Vous devez disposer d’un blog actif et réactif, indexé sur des mots-clés ciblés et offrant une visibilité maximale, sinon votre entreprise en souffrira. De même, copier ou dupliquer du contenu déjà existant est un comportement lourdement pénalisé par les moteurs de recherche.

Créez des articles, des études de cas, des infographies qui mettent en valeur votre expertise dans votre domaine de compétence. Ces contenus doivent être uniques, informatifs et judicieux pour éveiller la curiosité de vos clients potentiels.

Prenez le temps de trouver des requêtes principales pertinentes, de soigner le champ sémantique de vos mots-clés. Pour cela, vous pouvez utiliser des outils tels que Google Keyword Planner ou Yooda Insight pour obtenir des idées et consulter les volumétries de recherches mensuelles.

3. Ne pas optimiser les images

Les visuels constituent des éléments primordiaux pour mettre en valeur un projet. Sur votre site web, des images bien travaillées améliorent votre référencement naturel et offrent une expérience utilisateur agréable. À l’inverse, des photos trop lourdes ou mal optimisées ralentissent la vitesse de chargement de votre page et nuisent à votre positionnement dans les résultats de recherche.

Compressez les images sans sacrifier leur qualité, employez des extensions comme Imagify qui les réduisent directement depuis votre bibliothèque WordPress. Renseignez les balises « alt » pour décrire leur contenu. Ces bonnes pratiques permettent à votre site de se charger plus rapidement et aux moteurs de le référencer plus aisément.

4. Omettre le maillage interne

Le maillage interne assure la cohésion de l’ensemble de votre site et fluidifie la circulation de l’information. Cette pratique permet aux moteurs de recherche de mieux comprendre l’architecture et la structure de votre site et d’indexer les pages les plus pertinentes.

Créez des liens internes en veillant à ce qu’ils soient opportuns et logiques pour l’utilisateur. De plus, n’hésitez pas à mettre en avant les contenus les plus importants ou les plus récents pour faciliter la découverte de vos réalisations et de votre expertise.

5. Créer des URLs non optimisées

Des URLs non optimisées peuvent nuire à votre positionnement dans les résultats de Google. Assurez-vous de travailler vos URLs avec des mots-clés pertinents. Cela simplifiera l’exploration de votre site par les moteurs de recherche.

Privilégiez la concision et essayez de garder vos URLs courtes et significatives. Les plus brèves s’avèrent plus faciles à mémoriser et à partager. Utilisez des tirets pour séparer les mots. Évitez aussi les caractères spéciaux et les majuscules pour que vos URLs restent lisibles et compréhensibles à la fois par votre audience et par  les moteurs de recherche. 

6. Sous-estimer l’expérience utilisateur

L’expérience utilisateur (UX) joue désormais un rôle crucial dans le référencement naturel (SEO). Vous devez veiller à ce que vos visiteurs vivent une expérience agréable qui les fera circuler durablement sur votre site.

Si vos clients ne trouvent pas ce qu’ils souhaitent ou s’ils rencontrent des difficultés à consulter vos pages, ils n’hésiteront pas à se tourner vers d’autres sources de contenu. Une mauvaise expérience utilisateur peut entraîner une diminution du temps passé sur le site, un taux de rebond élevé et, in fine, une perte de positionnement dans les résultats de recherche.

Simplifiez la navigation afin que vos lecteurs parviennent aux informations directement. Optimisez la vitesse de chargement de vos pages. Employez un langage clair et concis : vos textes doivent être accessibles et compréhensibles par votre audience. Privilégiez les phrases courtes, des titres accrocheurs et des listes à puces pour faciliter la lecture rapide.

7. Ignorer l’importance du responsive design : dernière erreur à éviter pour créer son site soi-même

Aujourd’hui, la majorité des internautes se sert d’appareils mobiles pour naviguer sur internet. Votre mission consiste à concevoir un site adapté à tous les supports (smartphone, tablette, ordinateur). On qualifie de responsive, un site web qui s’affiche de manière parfaitement lisible quel que soit le vecteur utilisé. En ignorant cette nouvelle donne, vous risquez de décevoir un grand nombre de visiteurs potentiels. L’optimisation de votre site pour tous les matériels améliore l’expérience, mais est également un facteur de classement pris en compte par les moteurs de recherche tels que Google.

Voici quelques conseils pour rendre vos pages mobile responsive :

  • employez un design qui s’adapte automatiquement à la taille de l’écran ;
  • allégez la navigation en proposant un menu déroulant simple ;
  • utilisez des polices lisibles, sans empattement (sans serif) ;
  • testez votre site sur différents appareils, smartphones et tablettes, pour vous assurer qu’il s’affiche correctement et que la circulation reste fluide et agréable.

➡️ Avec ces quelques conseils, vous avez les bases côté SEO. Si vous voulez mettre les mains dans le cambouis, allez faire un tour sur cet article pour apprendre comment créer un site internet soi-même à partir de 0 et avec les bonnes ressources.

Créer son site soi-même est un défi passionnant pour les solopreneurs qui souhaitent valoriser leur travail et attirer de nouveaux clients. En évitant ces erreurs courantes en matière de SEO et en appliquant les conseils prodigués dans cet article, vous poserez des fondations solides, bases d’un site web performant et visible sur les moteurs de recherche. Maintenant, c’est à vous de passer à l’action ! Vérifiez ces 7 points sur chacune de vos pages, vous serez étonné des résultats obtenus !

Sophie Cottin Badelon

Vous avez aimé cet article ? Épinglez-le dans votre tableau Pinterest pour y accéder à tout moment