Booster son référencement WordPress : Les 7 clés SEO essentielles

  • Temps de lecture :13 min de lecture
  • Post category:Conseils SEO
Booster son référencement WordPress : Les 7 clés SEO essentielles

Vous avez récemment créé votre site professionnel sur WordPress, vous n’apparaissez pas dans les résultats Google et vous ne comprenez pas pourquoi ? Avoir un site en ligne ne signifie pas autant qu’il soit bien référencé sur les moteurs de recherche. Je vous livre dans cet article les 7 clés essentielles pour booster le référencement d’un site sur WordPress. Let’s go !

Clé n° 1 : une bonne architecture de site

❌ Au lieu de : créer un site one-page très chargé

⭕️ Essayez de : diviser votre contenu en plusieurs pages 

Pourquoi ? 

Plus vous avez de pages à votre disposition, plus vous avez la possibilité de vous placer sur différentes requêtes clés. Optez pour le mot clé principal le plus général pour votre page d’accueil puis déclinez des requêtes clés longues traînes ou des synonymes sur les autres pages de votre site.

Comment faire ? 

Il y a 5 pages essentielles à posséder pour multiplier ses chances : 

  • Accueil : un résumé global du site avec des liens vers les autres pages.
  • À propos : une présentation de vous, de votre entreprise, de votre équipe.
  • Services : explication des différentes prestations et offres que vous proposez à vos clients.
  • Réalisations/Porfolio : pour les métiers créatifs comme les architectes, les décorateurs d’intérieur, les artisans, il est essentiel de montrer des projets précédemment réalisés pour rassurer votre prospect. 
  • Contact : adresse mail, formulaire de contact, réseaux sociaux, adresse de vos locaux, plan de localisation et tout ce qui peut aider l’internaute à vous contactez. 
  • + En bonus  : un blog ! (on y reviendra dans la Clé n° 7 !) 

Clé n° 2 : des URL personnalisées

❌ Au lieu de : laisser des URL à rallonge avec des symboles et des chiffres illisibles 

⭕️ Essayez de : raccourcir le nom de vos URL pour n’y laisser que le mot clé principal 

Pourquoi ? 

Déjà avant toute chose pour éviter des URL illisibles pour l’internaute si jamais il veut la partager ou l’enregistrer. Ensuite, les URLs ont également un potentiel SEO à exploiter. Y insérer vos mots clés fait partie des bonnes pratiques pour optimiser le référencement naturel de votre site WordPress. 

Comment faire ? 

Dès le lancement de votre site, vous avez la possibilité dans les réglages WordPress de choisir le « format d’URL » des articles. Par défaut, WordPress a tendance à proposer des solutions avec des chiffres, non pertinents pour le référencement naturel. Privilégiez plutôt l’option : « titre de la publication ». 

Clé n° 3 : un maillage interne cohérent

❌ Au lieu de : vous contenter d’un menu principal pour lier vos pages

⭕️ Essayez de : faire des liens entre les pages et les articles sur des thématiques semblables 

Pourquoi ? 

Cela facilite l’expérience utilisateur qui peut naviguer entre les différentes parties de votre site. De plus, une page bien positionnée sur Google va transmettre son autorité à la page de destination, c’est qu’on appelle dans le jargon du « jus de liens ». 

Comment faire ? 

Créez des connexions entre différents articles de blog d’une même thématique ou faites des liens vers une page fixe de votre site. Pour cela, il vous suffit de placer un lien hypertexte dans le corps de texte. Attention par contre à bien choisir le groupe de mots sur lequel vous allez insérer le lien. Il faut faire en sorte qu’il exprime la thématique de la page de destination, en reprenant le mot clé de cette dernière par exemple.

Clé n° 4 : un balisage HTML clair

❌ Au lieu de : choisir les balises titres en fonction de leur apparence visuelle

⭕️ Essayez de : structurer vos pages et vos articles en respectant la hiérarchie des titres

Pourquoi ? 

Les balises HTML permettent aux robots d’indexation de Google de comprendre la structure d’une page web. Elles fonctionnent toujours par paire. Les balises, notées <Hn>, indiquent la hiérarchisation (l’importance) des titres de H1 à H6. Évitez de les choisir en fonction de leur aspect visuel, mais privilégiez la logique de hiérarchie.

Comment faire ? 

Un exemple de structure hiérarchisée : 

<h1> titre principale <h1> 

  <h2> sous-titre 1 <h2>

<h3> sous sous titre 1.1 <h3> 

<h3> sous sous titre 1.2 <h3> 

   <h2> sous-titre 2 <h2>

<h3> sous sous titre 2.1 <h3> 

<h3> sous sous titre 2.2 <h3> 

etc….

 (NB : Les réglages typographiques peuvent se faire de façon manuelle pour ne pas influer le design de votre site)

BONUS gratuit de 16 pages contenant  :

  • une check-list interactive des 20 points SEO à cocher avant de publier un article de blog  
  • + des explications détaillées point par point pour t’accompagner dans la mise en pratique 
  • + un glossaire explicatif des termes SEO à connaître.

Clé n° 5 : des mots-clés placés au bon endroit 

❌ Au lieu de : mettre votre requête clé au petit bonheur la chance

⭕️ Essayez de : placer vos clés aux endroits stratégiques 

Pourquoi ? 

Les différents éléments d’une page internet ne sont pas au même niveau pour les robots de Google. Chacun a un pouvoir SEO plus ou moins puissant en fonction de son importance. En haut du tableau on trouve le title (le titre principal de la page) qui est le lien cliquable qu’on retrouve sur la page de résultats. Vient ensuite le titre H2, puis le H2, etc… 

Comment ? 

Les éléments indispensables où insérer sa requête clé ou un synonyme : 

  • le meta titre, aussi appelé title ;
  • le titre H1, titre principal ;
  • l’URL ;
  • un sous-titres, plutôt sous forme de synonymes ;
  • le corps de texte, toujours avec parcimonie et en variant les expressions ;
  • les images ! (on y arrive dans la clé n° 6 !). 

Clé n° 6 : des images SEO-friendly 

❌ Au lieu de : négliger l’optimisation des visuels

⭕️ Essayez de : respecter les bonnes pratiques d’accessibilité 

Pourquoi ? 

Parce que les images représentent également un potentiel pour apparaître dans les résultats de recherche. De plus en plus d’internautes utilisent la fonction recherche visuelle pour trouver des réponses à leurs questions. Ce serait dommage de passer à côté d’une opportunité !

Comment ? 

Déjà, commencez par mettre fin au nom de fichier « JPG00D2E2E289.jpg » ! Mettez de l’ordre dans la nomination de vos visuels et boostez le SEO en même temps en insérant des mots clés dans vos noms de photos. 

Ensuite, lorsque vous insérez une nouvelle image dans une page ou un article, pensez également à remplir l’attribut « ALT ». Cet élément correspond à la description de l’image au cas où elle ne s’afficherait pas. Il aide Google à comprendre votre contenu, glissez-y votre requête clé ou des synonymes.

=> Retrouvez les 10 astuces de WP Marmite pour optimiser les images

Clé n° 7 : du contenu de qualité en quantité

❌ Au lieu de : publier de façon irrégulière et sans idée précise 

⭕️ Essayez de : déterminer une stratégie de contenu et organisez-vous

Pourquoi ? 

Il faut savoir que les professionnels avec un blog ont 55 % de visiteurs en plus. 55 % ! 

Le contenu rédactionnel possède un grand pouvoir pour améliorer le référencement naturel de votre site d’architecte. La qualité prime toujours sur la quantité. Mais si la concurrence est rude sur une requête, il faudra alors miser sur la quantité ET la qualité !

Comment ? 

Publier des articles qui traitent de vos thématiques 2 fois par mois sur un blog professionnel. Partez toujours de votre client cible pour déterminer votre ligne éditoriale. Réfléchissez aux types de contenu qu’il consomme et aux solutions que vous pouvez lui proposer pour régler ses problèmes. Un seul mot d’ordre : apportez-lui de la valeur ajoutée ! 

Conseil bonus pour booster son référencement WordPress : bien utiliser les plugins SEO

Sur WordPress il existe de nombreux plugins SEO pour vous aider à vérifier les différents réglages et remplir les métadonnées. Yoast SEO est le leader du marché, mais il en a d’autres comme SEO Press.

Mise en garde tout de même à utiliser ces outils avec bon sens et parcimonie. Une intelligence artificielle ne remplacera jamais le cerveau humain. 

Ne vous mettez pas la pression si tous les feux ne sont pas au vert, cela ne veut pas forcément dire que votre page est vouée aux tréfonds de Google. 

Faites plutôt confiance à votre intuition, vous êtes la mieux placée pour comprendre votre client ! 

Pour aller encore plus loin pour booster le référencement de votre site WordPress, demandez l’avis d’un expert et faites-vous épauler. Un audit SEO peut vous aider à déterminer quel pilier améliorer pour gagner en visibilité sur le web.

redacteur web architecture epingler sur pinterest